La Chambre de commerce du Gabon souffle sa 80e bougie

Créée le 29 mai 1935, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) du Gabon a célébré le 80e anniversaire de sa création les 29 et 30 mai 2015 à Libreville, par l’organisation d’une foire commerciale qui a rassemblé de nombreux opérateurs économiques du pays.

A Libreville,

Il est 12 heures AM à Libreville. Une file interminable de véhicules s’agglutinent sur le boulevard du bord de mer. Les manifestations liées à la commémoration des 80 ans de la Chambre de commerce du Gabon viennent de débuter. Dans la grande salle des conférences de l’une des plus vieilles institutions du pays sont rassemblés plusieurs membres du gouvernement, le Premier ministre Daniel Ona Ondo, l’ambassadeur de France au Gabon Dominique Renaux, le président de la Chambre de commerce Jean-Baptiste Bikalou et de nombreux opérateurs économiques. Le moment est solennel. C’est l’ouverture officielle des manifestations. A l’extérieur du bâtiment, notamment dans le jardin de la CCI, les stands grouillent de monde. « Je suis venu à la foire commerciale avec des amis pour découvrir les offres de service des entreprises de la place », confie Emmanuel Tonda, employé dans une société pétrolière du pays.

Forte mobilisation des entreprises

La plupart des grandes banques locales et internationales, entre autres, l’UGB, BGFI, BICIG, ECOBANK, la BGD sont visibles dans l’espace commercial. L’occasion est bonne pour présenter les nouveaux produits aux 3000 visiteurs annoncés. « Nous sommes là pour présenter nos produits, notamment BICIG Mobile aux populations. Désormais nos clients peuvent effectuer des achats et payer des abonnements divers à partir d’un téléphone portable grâce BICIG Mobile. C’est un produit, qui offre également la possibilité à tous les travailleurs du secteur informel, aux chômeurs et aux campagnards d’avoir un compte bancaire grâce à la forte pénétration de la téléphonie mobile au Gabon. Cette foire nous a offert une grande visibilité », a déclaré Corine Nteppe Mba, agent commercial chez BICIG.

Dans les stands, l’on pouvait également apercevoir la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), la compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), SASI Gabon et la SETEG. Ici et là, les agents commerciaux et les conseillers en communication faisaient le grand oral. Il fallait répondre aux questions des curieux et des potentiels clients. « On est débordé. Cette foire a constitué vraiment une aubaine pour notre société. Malgré notre implantation dans l’ensemble du pays, beaucoup de personnes ignoraient totalement nos missions et services. Nous sortons de cet événement avec un sentiment de satisfaction », a déclaré Imelda Lekogo, assistante de direction chez SETEG. Un sentiment largement partagé par Jeanne-Marie Ngnigone Nze d’AVS International.

La peinture et les mets locaux au rendez-vous

La foire commerciale organisée dans le cadre des manifestations liées au 80e anniversaire de la Chambre de commerce du Gabon a servi également d’occasion aux associations de femmes de présenter au grand public les mets du pays et les produits issus de l’agriculture familiale. Entre autres, les feuilles de manioc, les ignames, les taros, la pâte d’arachide, les plantains et la banane. Les artistes-peintres étaient également au rendez-vous, avec des œuvres spirituelles, des portraits de paysages et de personnalités politiques ainsi que des peintures du « royaume des éléphants. Le plus prolifique parmi eux, Chima Ogbonnaya explique son engagement : « Mes tableaux symbolisent mon engagement dans la protection de l’environnement et la conservation de la vie », souligne-il. Non loin du quartier des artistes, le jeune Hervé Moutombi, vendeur des produits pharmaceutiques bio a fait de bonnes affaires pendant deux jours.

Les opérateurs économiques ont pris rendez-vous pour le mois d’août prochain, à Libreville, à l’occasion de la 14e édition du forum de l’AGOA.