La Centrafrique au bord du chaos

Le pays qui connait des troubles politiques internes depuis la prise du pouvoir en mars dernier de l’ex-rébellion Séléka est en proie à un isolement totale. Aucune aide extérieure n’est parvenue pour le moment à la population qui vit dans des conditions extrême, selon les ONG qui travaillent sur place. Le général Bacar Gaye, qui dirige les opérations de l’ONU, a fait appel aux autorités centrafricaines, de coopérer et cesser ces déchirements. « Avant même que nous n’aidions le gouvernement, il faut tout d’abord qu’il y ait une volonté affirmée de ceux qui ont librement choisi d’être les dirigeants actuellement de ce pays de mettre fin à l’impunité », a-t-il déclaré, selon des sources d’Afriquinfos.