La célèbre chanson « Happy Birthday to you » retombe dans le domaine public

La célèbre chanson « Happy Birthday to you » va tomber dans le domaine public après un accord conclu dans le cadre d’une procédure judiciaire visant la compagnie Warner/Chappell Music, la branche éditrice de musique du groupe Warner Music, qui possédait auparavant les droits de la chanson.

Vous l’avez sans doute tous chantée un jour dans votre vie, soit pour un proche, un ami, ou encore pour célébrer un anniversaire. La célèbre chanson, chantée également par l’icône Marylin Monroe, Happy Birthday to you a fait le tour du monde et est désormais ancrée dans les mœurs.

La célèbre chanson appartient désormais au domaine public après un accord conclu dans le cadre d’une procédure judiciaire visant la compagnie Warner/Chappell Music, la branche éditrice de musique du groupe Warner Music, qui jusque-là détenait les droits de la chanson. La procédure avait en effet été engagée en 2013 dans le cadre d’un recours collectif d’un groupe d’artistes et de réalisateurs réclamant le remboursement de plusieurs millions de dollars de royalties versés au fil des ans pour l’utilisation de la chanson.

Le juge George King du comté de Los Angeles avait alors estimé, en septembre, que Warner/Chappell, la branche éditrice de musique du groupe Warner Music, ne possédait pas les droits des paroles de Happy Birthday.

En clair, depuis que le géant de l’industrie musicale a obtenu les droits du morceau en 1988, il empochait chaque année environ 2 millions de dollars de royalties. Ce qui en a agacé plus d’un, d’autant que beaucoup estiment que cette chanson anglophone, la plus connue d’après le Guinness des Records, devait être tombée dans le domaine public depuis 65 ans déjà