La Can junior vers la demi-finale

La Coupe d’Afrique des nations junior, qui a débuté le 4 janvier dernier au Burkina Faso, verra s’affronter en finale les Eléphanteaux de Côte d’Ivoire et les Pharaons égyptiens samedi prochain.

Côte d’Ivoire – Egypte. Telle sera la finale de la 13ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) juniors qui se tient depuis le 4 janvier au Burkina Faso. Les Ivoiriens sont venus à bout du pays organisateur aux tirs au but pendant que les Pharaons se débarrassaient des Aiglons du Mali par un but à zéro. La finale aura lieu ce samedi au stade du 4 août de Ouagadougou.

Huit équipes étaient représentées lors de cette Can 2003 juniors. Le Mali, le Burkina Faso, le Gabon et l’Afrique du Sud composaient le groupe A, alors que la Côte d’Ivoire, l’Egypte, le Ghana et le Maroc se disputaient les premières places du groupe B. Des groupes qui ont donné lieu à un mini-championnat d’importance puisque les deux premiers étaient directement qualifiés pour la demi-finale. A l’issue d’une semaine de compétition, le Mali et le Burkina Faso émergeaient à égalité de points d’un groupe très disputé, notamment avec les Panthères du Gabon, alors que la Côte d’Ivoire et l’Egypte s’extirpaient plus facilement du leur.

Pas de chance pour le Burkina

La première demi-finale opposait mardi au stade du 4 août l’Egypte au Mali. Au terme d’un match âpre, ce sont les Pharaons qui ont pris le dessus en marquant à la 44ème minute un but que les Aiglons ne remonteront jamais. Tous les regards burkinabé étaient tournés en cette journée vers le stade omnisports de Bobo Dioulasso où le pays organisateur rencontrait les Eléphanteaux de Côte d’Ivoire.

A la fin du temps réglementaire, puis des prolongations, le panneau d’affichage du stade annonçait un score vierge. Les Eléphanteaux s’étaient montrés sereins en défense et maîtres de leur sujet au milieu du terrain. Quant aux Burkinabé, ils ont joué de malchance. A l’issue des 90 minutes, pas moins de trois attaquants avaient quitté le terrain sur blessure. Si bien que la séance de tirs au but a vu les Ivoiriens inscrire trois buts sur quatre pendant que les Aiglons ne parvenaient à battre le portier des Eléphanteaux qu’à une seule reprise. Comme en 1998, les moins de 20 ans du Burkina échouent en demi-finales.

Samedi, la Côte d’Ivoire et l’Egypte s’affronteront pour le titre continental au stade de Ouagadougou.