La Camerounaise Divina Maloum lauréate du Prix International de la Paix des enfants 2019

Divina Maloum

Pour son « combat pacifique » mené contre le groupe terroriste Boko Haram, la jeune Camerounaise, Divina Maloum, âgée de 15 ans, a été récompensée pour son initiative consistant à appeler « les enfants du monde à faire entendre leur voix » et s’insurger contre l’enrôlement des enfants dans l’armée. La cérémonie a eu lieu ce mercredi 20 novembre 2019, à La Haye, aux Pays-Bas.

Son association C4P (Children 4 Peace) compte pas moins de 100 enfants, tous répartis dans les villes du Cameroun. « Elle leur donne les moyens d’être des acteurs du changement et les encourage à prendre part à des initiatives de paix au sein de leurs communautés. Elle a organisé un camp de paix intercommunautaire pour les enfants, créé des clubs de la paix dans des mosquées et, avec d’autres enfants, rédigé une déclaration des enfants contre l’extrémisme violent », d’après KidsRights.

L’Allemande Luisa-Marie Neubauer reçoit le prix des mins de l’Indien Kailash Satyarthi

C’est donc de toute évidence que Divina Maloum a reçu des mains de l’Indien Kailash Satyarthi, en guise de récompense à sa dévotion, le Prix International de la Paix des enfants ; une distinction qu’elle partage avec une autre enfant militante des droits des enfants, Greta Thunberg, une jeune Suédoise de 16 ans, figure internationale en matière d’activisme pour le climat.

Greta Thunberg

Après avoir sombré dans la dépression, cessé d’aller à l’école, de s’alimenter et de parler durant de longs mois, la jeune activiste est passée à la vitesse supérieure en prenant quelques résolutions dans sa vie. Notamment son refus de consommer de la viande ou des produits laitiers, ne rien acheter de neuf et aussi de prendre l’avion ; d’ailleurs c’est pour cette raison qu’elle n’a pu assister à la cérémonie car en ce moment-même, elle est à bord d’un catamaran au beau milieu de l’Atlantique. Elle doit prendre part à la réunion pour le climat de l’ONU COP25 à Madrid, début décembre. Mais elle s’est dit « incroyablement reconnaissante et honorée » de cette distinction qui a été remise à une Allemande du mouvement Fridays For Future, Luisa-Marie Neubauer.

Rappelons que chaque lauréat recevra 100 000 euros qui sont investis dans des projets liés à leur cause.