La CAF en fin de la seconde visite d’inspection au Cameroun

La deuxième mission d’inspection de la CAF s’est étalée du 19 au 22 mars 2018 dans les villes de Garoua, Douala, Bafoussam et Yaoundé.

Composée de deux membres, la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) a entamé le 19 mars, la seconde visite des infrastructures sportives dédiées à la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) 2019.

Le programme de la mission de la CAF prévoyait une première étape sur le site de Garoua. Dans cette ville, l’équipe conduite par Wally Ismaël a visité, le 19 mars, le complexe sportif de Coton sport de Garoua, les terrains d’entraînement de Poumpoumre, du Cenajes, de Rey-ré, le stade omnisports de Roumde Adjia et le stade annexe de Roumde Adjia. Le 20 mars, c’était l’inspection des infrastructures sportives dans la ville de Bafoussam.

Avant de quitter Yaoundé pour Garoua, Wally Ismaël de la CAF et Jean Louis Roumain du cabinet Roland Berger avaient été reçus en audience par le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt. Ce dernier avait réitéré la détermination du Cameroun à mettre en œuvre les recommandations de la première mission d’inspection de la CAF, en janvier dernier.

C’est au bout de toutes ces inspections que la CAF se prononcera sur la capacité ou non du Cameroun à organiser la grand-messe du football africain, en 2019.