La beauté camerounaise sur le Net

Julienne Mahouve est l’heureuse gagnante du concours Miss Internet Cameroun Plus. La nouvelle Miss a été élue samedi dernier à Douala. Elle décroche la deuxième couronne du genre. Julienne veut profiter de son mandat pour parler des divers usages que l’on peut faire d’Internet et militer pour de grandes causes telles que la lutte contre le sida.

La nouvelle Miss Internet Cameroun Plus s’appelle Julienne Mahouve. Agée de 21 ans, elle a été choisie, samedi dernier à Douala, parmi les dix finalistes du concours national. De nombreux médias (journaux, sites Internet,…) s’en sont faits l’écho. Cette deuxième édition du genre a remporté autant de succès que la précédente.

Une Miss saluée avec enthousiasme

« Je suis ravie d’avoir été élue », commente Julienne. Loin d’être surprise d’avoir été élue, elle avait confiance en ses chances de gagner car de nombreux électeurs avaient voté pour elle dès le premier tour. « J’ai constaté que plusieurs personnes me soutenaient lors de la soirée d’annonce des résultats de l’élection. Le public m’a vivement applaudie, ce qui m’a d’autant plus encouragée », explique Julienne Mahouve.

Son couronnement s’est déroulé au Khéops, la plus grande salle de spectacle de Douala. Une alternance de défilés et de projections a marqué l’événement, où Julienne s’est vue remettre un billet d’avion pour l’Europe comme cadeau. « Tout s’est parfaitement déroulé dans cette nouvelle édition », selon Mathias Koch, initiateur du concours. Les électeurs ont pu s’inscrire sur Internet. Les 42 candidates ont chacune mis leur book en ligne. Après 20 jours, les dix qui avaient obtenu le plus de voix ont été sélectionnées pour le second tour. « Quelque 2 100 électeurs ont pris part au deuxième tour de l’élection », se félicite Mathias Koch.

Volonté de s’engager

Lauréate d’un concours régional de beauté en 1998, Julienne fait du mannequinat en dehors de ses études. Elève de première littéraire, elle rêve de devenir actrice. La jeune femme a déjà posé pour les magazines français tels que Divas et Afrobiz. La Miss n’a pas la langue dans sa poche. Elle veut parler de la lutte contre le Sida et militer pour le respect des droits de l’Homme. Mais son objectif principal sera de parler de l’utilité d’Internet lors de son mandat. Une manière de se montrer reconnaissante envers un media qui a fait d’elle une cyber reine de beauté.