La bd comme outil pédagogique

 » A l’ombre du baobab  » rassemble les planches d’une trentaine de dessinateurs africains autour du thème  » santé et éducation « . Un outil pédagogique dont se sert l’association Equilibres et Populations pour sensibiliser les jeunes aux problèmes rencontrés sur le Continent Noir.

 » A l’ombre du baobab « , c’est un projet qui rassemble une trentaine d’auteurs africains de bande-dessinée autour d’un thème,  » santé et éducation « .  » A l’ombre du baobab « , c’est une exposition itinérante, inaugurée lors du dernier Festival international de bande-dessinée à Angoulême (France).  » A l’ombre du baobab « , c’est un album, sélection des meilleures planches des dessinateurs. Ce dernier sert d’outil pédagogique  » pour sensibiliser les jeunes Français à certains problèmes que rencontre l’Afrique, dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté « , explique-t-on à Equilibres et Populations, l’association qui a mis le projet sur pied.

Thèmes et fusains

Distribué dans les collèges, l’album reçoit un accueil chaleureux et curieux. Il faut dire que le traitement est original : aborder par le biais de la bande-dessinée des problèmes douloureux qui touchent les enfants africains.  » Nous avons laissé libre cours aux dessinateurs « , note Aurélie Gal, d’Equilibres et Populations. Chacun évoque des questions qui lui tient à coeur : les enfants-soldats, l’excision, les mariages précoces pour les petites filles et leur difficulté à accéder à l’éducation, les enfants des rues et le sida.

En une ou plusieurs pages, les bédéistes camerounais, malgaches, gabonais, centrafricains ou encore sénégalais laissent éclater la pluralité de leurs styles. Les planches sont autant de témoignages et d’éclairages sur des situations complexes pour des petits Occidentaux. Elles ont, en outre, une valeur inestimable en mettant en lumière la richesse et la diversité de la bd africaine.

Illustration : TT Fons/Equilibres et populations.

L’exposition  » A l’ombre du baobab  » sera au mois de mars à l’Ecole supérieure d’art de Lorient (France).

Equilibres et Populations est une organisation de solidarité internationale créée en 1993 par des médecins et des journalistes afin de sensibiliser l’opinion publique à l’éducation et à la santé dans les pays en développement. Elle mobilise les acteurs politiques et facilite les actions de terrain. Depuis un an, elle effectue un travail d’information et de sensibilisation spécifiquement orienté vers les jeunes. C’est dans ce cadre que le projet  » A l’ombre du baobab  » est mené.

Equilibres et Populations

205, bd Saint-Germain – 75007 Paris – France

Tél : (33) (0) 1 53 63 80 40 / Fax : (33) (0) 1 53 63 80 50

Email : info@equipog.org