La Banque Nationale de la Guinée équatoriale veut ouvrir une filiale au Cameroun

La Banque Nationale de la Guinée équatoriale veut ouvrir une filiale au Cameroun. L’information est confirmée par le ministère en charge des Finances (Minfi) du Cameroun.

Dans ce sens, indique le Minfi, une délégation de la Banque Nationale de la Guinée équatoriale (Bange) conduite par l’ambassadeur équato-guinéen Anastaseo Asumu Mum Munos a rencontré, le 1er juin dernier, à Yaoundé, le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze. Au sortir des discussions à huis clos, Ebe Mba, président du conseil d’administration (PCA) de la Bange, a déclaré à la presse que la Banque est en train d’effectuer toutes les démarches nécessaires pour remplir les critères relatifs à l’ouverture d’une filiale au Cameroun.

Lors des discussions, affirment des sources bien introduites, M. Motaze n’a pas trouvé d’objection à cette démarche équato-guinéenne, surtout si la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) donne également son quitus.

Devant les médias, Ebe Mba a vanté la solidité de la Banque Nationale de la Guinée équatoriale, en activité depuis 2006. En concurrence avec quatre banques privées (CCEI-Bank GE, Société Générale, BGFI et Ecobank) sur place en Guinée pour un marché étriqué de seulement 1 million de personnes, l’établissement veut désormais étendre ses parts jusqu’au Cameroun, un pays qui compte près de 24 millions d’habitants.