L’urbanisation, un défi pour les autorités locales africaines

Africités, le rendez-vous des collectivités locales africaines, s’est ouvert ce lundi matin à Nairobi en présence du Président kenyan Mwai Kibaki. Au menu : le rôle prépondérant des autorités locales en Afrique, continent qui connaît une urbanisation très rapide.

Le Président kenyan, Mwai Kibaki, a invité l`ensemble des acteurs impliqués dans la gouvernance locale « à travailler ensemble » pour améliorer la vie des personnes vivant dans ces communautés. C`etait, ce lundi matin, lors de la cérémonie d`ouverture à Nairobi (Kenya), du quatrième sommet Africités réunissant les collectivités locales africaines. Acteurs de premier plan dans la réalisation des Objectifs du millenaire (OMD) adoptés par les Nations Unies en 2000, leur rôle est d`autant plus prépondérant que, d`ici 2020, selon Mme Anna Tibaijuka, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), plus de la moitié des populations africaines se trouvera en zone urbaine.

L`Afrique s`urbanise rapidement

Les autorités locales se doivent en effet d’accompagner les populations dans ce tournant décisif pour éviter la multiplication des bidonvilles dans les villes africaines. Pour sa part, le secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, dans le message adressé aux centaines de délégués présents dans l`enceinte du KICC, le centre de conférences de Nairobi, a estimé que ce sommet Africités constituait « une étape décisive » dans le mouvement africain en faveur de la gouvernance locale.

Le Président kenyan, apres l`avoir inauguré, s`est longuement attardé sur le salon international des maires et collectivités locales, Citexpo, qui se déroule en marge d’Africités. De même que sur les stands consacrés à l`artisanat kenyan. Quant aux délégues, ils sont rentrés dans le vif du sujet cet après-midi, au programme : un tour d`horizon complet des OMD en présence des représentants du système des Nations Unies.

 Lire aussi : Africités 2006, le rendez-vous kenyan des autorités locales africaines