L’UNICEF et Google lancent un programme de partage d’histoires personnelles

L’UNICEF, One Laptop per Child (OLPC) et Google ont annoncé aujourd’hui le lancement de « Our Stories » (Nos histoires), une initiative commune destinée à conserver et à faire partager les histoires et les identités des cultures du monde entier en mettant en ligne des récits personnels racontés en une multitude de langues.

En utilisant des ordinateurs portables, des téléphones mobiles et divers autres appareils d’enregistrement, les enfants raconteront, dans leur langue natale, les histoires des anciens, des membres de leur famille et de leurs amis. Ces histoires seront partagées à l’échelle de la planète grâce au site Internet de Our Stories où une carte Google permettra de les localiser.

En rendant ces histoires accessibles au monde entier, le programme « Our Stories » espère contribuer à une meilleure compréhension de ce que l’humanité partage, au-delà des pays et des cultures, au-delà des traditions religieuses, au-delà des langues et des générations.

« Les technologies de l’information peuvent aider les jeunes du monde entier à s’informer davantage sur la vie des autres, » déclare la Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman. « Our Stories encouragera le dialogue au-delà des frontières et des cultures et permettra aux jeunes de s’exprimer sur un vaste éventail de problèmes. »

Les ordinateurs bon marché XO de One Laptop per Child (Un ordinateur portable par enfant) seront à la base de la constitution de ces archives numériques d’histoires individuelles en offrant aux enfants des pays en développement une technologie d’utilisation simple pour enregistrer leurs récits et leurs interviews.

« One Laptop per Child est ravi de cette alliance avec Google et l’UNICEF, grâce à laquelle on pourra saisir les idées et les sentiments d’enfants du monde entier et de leurs communautés, » affirme Walter Bender, président du département des logiciels et du contenu et directeur d’exploitation de One Laptop per Child. « Le portable XO est un outil destiné au partage et à la collaboration et ce programme est un outil remarquable pour bâtir une communauté mondiale. »

Au début, le site Internet de Our Stories comprendra des histoires rassemblées au Brésil par le Musée de la Personne ainsi que des récits enregistrés pour l’UNICEF par des jeunes du Ghana, du Pakistan, de Tanzanie et d’Ouganda.

Our Stories est inspiré du projet StoryCorps® fondé par David Isay aux États-Unis. « StoryCorps est fier d’offrir son expérience, acquise en enregistrant les conversations de près de 30 000 Américains, à cette entreprise d’envergure mondiale, » déclare Isay. « Ces efforts nous rappellent que les vies de chacun, qu’elles se déroulent à New York ou à Nairobi, ont une importance et qu’elles ne seront pas oubliées. »

Plus de récits provenant de davantage de pays seront ajoutées chaque mois au site dans le but de conserver une histoire orale du l’humanité du XXIème siècle.

« Google, à la fois en tant qu’entreprise et que culture, aime les bonnes histoires, » dit Elliott Schrage, vice-président chargé des communications internationales et des relations publiques pour Google. « Nous sommes fiers de soutenir l’initiative mondiale Our Stories et nous espérons que cette collaboration n’encouragera pas seulement la création de meilleurs récits mais attirera encore plus d’auditeurs ».

Des personnalités de marque ont déjà prêté leur voix au programme : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, Sa Majesté la reine Rania Al Abdullah de Jordanie et Eminent défenseur des enfants de l’UNICEF, Ishmael Beah, Défenseur à l’UNICEF des enfants affectés par la guerre et auteur du best-seller « Le chemin parcouru », ont tous enregistré des messages accueillant les utilisateurs du site et les encourageant à partager leurs histoires.