L’UE s’engage en Afrique de l’Ouest contre le virus Ebola

L’Union Européenne (UE) s’engage auprès des Etats d’Afrique de l’Ouest pour les aider dans leur lutte contre le virus Ebola. La Commission européenne va notamment débloquer 500 000 euros pour aider à contenir la propagation du virus.

Alors que le virus Ebola semble se propager en Afrique de l’Ouest, l’Union Européenne va apporter son aide aux pays de la région pour lutter contre la diffusion de ce virus. Un communiqué du service de communication de la représentation de l’UE au Burkina Faso rendu publique, ce lundi, annonce le déblocage de 500 000 euros à cet effet.

« Nous restons profondément préoccupés par la propagation de cette maladie particulièrement virulente et notre soutien aidera à garantir une assistance sanitaire immédiate aux populations touchées », a indiqué la Commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises, Kristalina Georgieva.

Un expert de santé publique a déjà été envoyé en Guinée. Il sera chargé d’apprécier la situation et servira d’intermédiaire entre la commission européenne et les autorités locales. « Il est vital que nous agissions rapidement pour empêcher la propagation de l’épidémie, en particulier dans les pays voisins », précise Kristalina Georgieva, alors que la mobilisation s’organise en Guinée et dans les pays limitrophes.

L’argent débloqué par l’UE sera utilisé par l’organisation humanitaire Médecins sans frontières « pour la gestion clinique, comprenant l’isolement des malades et un soutien psychosocial, la recherche de cas suspects ainsi que la formation et l’approvisionnement d’équipements de protection individuel pour les professionnels de santé », décrit l’APA.

En Guinée, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé, ce lundi, la mort de 22 personnes à cause du virus Ebola sur 77 décès « suspects » dans la pays.