L’Ouganda refuse de livrer à la RDC le chef militaire du M23, Sultani Makenga

Le chef militaire du M23, Sultani Makenga, se trouve actuellement dans la capitale ougandaise, Kampala, sous la protection de l’armée.

Sa tête est mise à prix par les autorités de Kinshasa qui le recherchent activement. Mais ces dernières ne pourront pas mettre la main sur lui de sitôt. Le chef militaire du M23 Sultani Makenga a en effet trouvé refuge dans la capitale ougandaise, Kampala, où il est sous la protection de l’armée, a affirmé mardi un membre des renseignements ougandais.

Sultani Makenga, pilier de la rébellion défaite par l’armée congolaise dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), « est en lieu sûr en ville (à Kampala). Mais pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas révéler sa position. L’armée fournit la sécurité nécessaire », a indiqué cette source sous couvert de l’anonymat.

De son côté, le porte-parole de l’armée ougandaise, le colonel Paddy Ankunda, a refusé mardi de commenter le cas du chef militaire du M23, recherché par la RDC, qui fait aussi l’objet de sanctions américaines et onusiennes. Il est accusé de crimes contre l’humanité commis dans l’est de la RDC. Mais pour le moment, il ne semble pas inquiété sous la protection des autorités ougandaises, qui refusent de le livrer aux autorités de Kinshasa.