L’Italie va s’impliquer dans le Chemin de fer Congo océan

Le gouvernement italien et celui du Congo-Brazzaville ont signé le 23 février dernier, à Rome, un protocole prévoyant que la société italienne de chemin de fer, la Ferrovie dello Stato italiane (FSI), devra contribuer à la formation des cheminots du Chemin de fer Congo océan (CFCO) rapporte Marchés Tropicaux. Cet accord pourrait avoir pour objectif de mettre la pression sur la France et ses industriels, les groupes Bolloré et Getma Necotrans étant intéressés par la reprise et le développement du Chemin de fer Congo océan.