L’Internet comme nouveau support d’enseignement

A l’inverse des entreprises qui n’hésitent pas à se restructurer et à changer leur mode d’organisation pour profiter pleinement de l’Internet, les universités sont plus lentes à réagir.

Alors que la communauté universitaire a été la première grande consommatrice du web, elle n’a pas pu, ou pas su faire évoluer son mode d’utilisation de l’Internet et est resté par trop limité à une simple mise à disposition de postes pour faciliter les recherches et les échanges. Pourtant, le web n’est pas seulement un nouveau média aujourd’hui incontournable. Il offre aussi d’infinies possibilités qui permettraient une nouvelle forme d’enseignement.

En premier lieu, l’université doit d’abord revoir son approche générale de l’enseignement. Celui-ci est fondé encore essentiellement sur un paradigme professeur/étudiants vieux de plusieurs siècles alors que le web offre de multiples autres avantages. C’est en ce sens que travaillent Oumar SOCK et Claude LISHOU, respectivement Directeur et Responsable du programme FERII (enseignement virtuel) de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar.

Leur objectif : créer pour la rentrée prochaine à Dakar des diplômes  » d’ingénieurs et de techniciens en ligne  » en partenariat avec les universités françaises du Havre, de Strasbourg, et du Mans. Ce projet, financé par le gouvernement français au titre de la coopération, permettra sans doute d’éviter l’exode des étudiants sénégalais.

A voir aussi : Forum sur l’enseignement au sommet francophone de Moncton.