L’inspiration de Faouzi Maaouia

Le peintre tunisien Faouzi Maaouia expose sur le Net. On découvre dans sa petite galerie virtuelle des toiles aux influences cubistes et aux couleurs éclatantes qui célèbrent la femme. A voir.

Des couleurs vives, des tons chauds, des toiles inspirées par la métamorphose, au goût de chaos et d’enchevêtrement. Faouzi Maaouia est un peintre inspiré qui sait aussi être poète lorsqu’il explique son inspiration ou la symbolique de ses toiles. La plupart sont d’ailleurs accompagnées d’un texte lyrique.

Dix acryliques sur toile, 21 peintures sur carton et dix croquis en noir et blanc aux fortes influences cubistes sont à voir sur le site à l’interface simplissime. Faouzi Maaoui emporte l’internaute dans un univers où la femme tient souvent le premier rôle. La femme comme source et lieu d’inspiration… dans la mystérieuse  » Gaïa  » au visage de soleil couchant par exemple ou encore dans  » Nue sur le lit en fer forgé  » où la figure féminine est une  » ondine aux tons chauds « ,  » tout en fragments ocre, or, ambre, corail et safran, étendue comme un drapeau de couleurs en plaines arrondies « .

Légende d’une médina

La femme n’est pas la seule source d’inspiration. La Tunisie, terre natale du peintre, est également très présente, transpirant dans  » Légende d’une médina « ,  » Un automne au café maure  » et  » Au bain maure « . Ou encore avec son  » Potier  » :  » J’ai cherché des potiers, j’ai rencontré des poètes ! Le personnage représenté s’ouvre le ventre pour extraire l’eau et la glaise de ses tripes « , explique l’artiste.

Né dans la médina de Tunis, Faouzi Maaouia a fait ses études supérieures en Algérie avant d’enseigner l’Histoire à Tunis. Puis il a laissé parler son pinceau, devenant artiste-peintre. On peut lire sur son site :  » Il a tellement crayonné, dessiné, taquiné l’ombre, essayé de percer le mystère de la lumière que l’Artiste est devenu, sans surprise, peintre, clandestinement « . Avec Internet, son art n’est plus clandestin et c’est tant mieux.

Visiter le site.