L’immunothérapie ou l’espoir dans la guerre contre le cancer !

Les succès impressionnants enregistrés ces dernières années dans la guerre contre le mélanome par l’immunothérapie lui ont valu d’être présentée comme un traitement révolutionnaire contre le cancer.

L’immunothérapie a enregistré des succès impressionnants durant ces dernières années, notamment contre le mélanome. Ce qui lui a valu d’être présentée, au Congrès mondial de cancérologie réuni à Chicago, comme un traitement révolutionnaire qui offre aussi un espoir contre d’autres cancers difficiles à traiter.

L’immunothérapie est une nouvelle approche qui consiste à stimuler le système immunitaire du patient pour qu’il s’attaque au cancer. Ce qui paraît impressionnant, ce sont les révélations d’une étude publiée fin 2013, qui indique que 40% des malades atteints de mélanome invasif traités par immunothérapie n’ont pas montré de signe de la maladie sept ans après. Une grande révolution.

Un essai clinique a révélé lundi une rémission sans précédent,après une immunothérapie ciblant des papillomavirus (HPV) dans la tumeur, de deux jeunes femmes atteintes d’un cancer métastasé du col de l’utérus. Ce qui paraît incroyable, est que la première patiente ne présente plus de trace de cancer depuis plus de deux ans et la seconde depuis un an. A souligner que plus de 70% des cancers utérins résultent d’une infection par certains de ces virus contractés sexuellement. .

Un autre essai clinique de phase 1 prouve une efficacité encore plus grande en combinant deux de ces anticorps, le Yervoy et le Nivolumab du laboratoire américain Bristol Meyers Squibbs. Cette combinaison a permis une survie sans précédent de trois ans et demi chez des malades atteints d’un mélanome métastasé inopérable.

A noter que le Yervoy ou ipilimumab a été la première immunothérapie à prolonger de façon significative la survie des malades avec un mélanome avancé.