L’immigration n’est pas un abri

De jeunes Sénégalais ont décidé de mettre sur le web un site pour encourager leurs compatriotes à rester chez eux. Ils agitent un épouvantail efficace : ils décrivent le quotidien douloureux des Clandestins. Saisissant.

 » Afrique Eldorado  » est le titre d’un projet de sensibilisation et de lutte contre l’émigration clandestine, initié par des jeunes Sénégalais auxquels le hasard de la vie a fait connaître la situation ô combien difficile de leurs compatriotes Africains en France. Il est destiné aux Africains qui sont encore tentés par ce fléau « , expliquent les initiateurs du site. L’initiative vise à lutter contre le dépeuplement des pays africains et à donner une image juste des conditions de vie des Africains en Europe aux futurs candidats à l’exil. L’immigration n’est pas un abri. Le mirage s’estompe très vite quand  » l’immigré clandestin  » arrive en Europe. Sans papiers et sans travail, il doit se vendre pour survivre.

En construction

Le site en est à ses premiers balbutiements, mais il a le mérite d’exister. Quelques réactions sur le forum :  » Ceux qui vont là bas (en France) reviennent avec des biens matériels par rapport à ceux qui sont restés et dans tout ça y a le mythe du matériel et le jeune camerounais particulièrement aime ce qui frappe, aime le tape à l oeil quoi « ,  » La France ce n’est pas l’eldorado (sic), il faut enlever cette manière de penser de la tête des gens. Nous devons rester chez nous, il a fallu que les gens restent en France pour qu’elle devienne ce qu’elle est aujourd’hui (sic) ».*

Un autre Camerounais résume le ras-le-bol général :  » Je crois que les africains idéalisent, comme vous avez dit, ils rêvent trop. Ils vont en Europe, en Occident parce que là-bas, il y a des structures qui sont bien faites etc. Je pense que si tout va bien, c’est parce qu’ils ont travaillé. Pourquoi est-ce que nous ne resterons pas chez nous, travailler et développer nos pays. Nous avons assez de ressources et nous avons assez de compétences. Si quelqu’un s’en va juste pour faire des études, je suis d’accord parce que la science est plus développée là-bas. Mais après rentrer et développer son pays (sic) « *

Les témoignages des jeunes Africains montrent leur volonté de rester dans leurs pays pour peu que les Etats consentent à les aider à construire leur avenir, leur Eldorado.

a.. Nous avons préféré ne rien changer à l’orthographe pour garder la force des témoignages.