L’exhumation des corps des enfants de Mandela sur fond de crise familiale

Alors que Madiba, icône de la lutte anti-apartheid, mène son ultime lutte qui l’oppose à la mort, sa famille se déchire concernant le lieu de sépulture de trois de ses enfants. Les dépouilles de ces derniers ont été exhumées, ce mercredi à la suite d’une décision du juge.

Les corps des trois enfants de Mandela, une fille morte bébé en 1948, deux fils morts en 1969 et 2005, ont été exhumés du village natal Mvezo de Madiba. Le petit-fils de Nelson Mandela, Mandla, avait déplacé les corps en 2011, sans consulter le reste de la famille. La famille de Mandela avait saisi la justice pour que les corps retournent à Qunu. Le juge a ordonné, ce mercredi, l’exhumation des corps des trois enfants. Cet acte marque sans doute la fin de la querelle familiale.

Exhumation sur fond de querelle familiale

La dispute judiciaire opposant Mandla au reste de la famille Mandela va sans doute prendre fin. Le juge, à la suite de la requête de la famille, a ordonné l’exhumation des corps. L’exhumation a été réalisée sur ordre de tribunal de Mthatha. Le juge a exigé le retour des trois tombes dans le carré familial de Qunu. Treize membres de la famille de Nelson Mandela, dont son épouse Grâce Rachel et sa fille aînée Makaziwe, ont saisi le tribunal la semaine dernière afin que les corps des membres de leur famille reposent en paix dans le carré familiale à Qunu. Cette demande intervient à la suite d’une réunion de famille ayant échoué.

Les treize membres de la famille de Madiba craignent pour sa vie. En effet, la famille du héros national sud-africain craint « un décès imminent », ce qui a précipité leur décision de saisir la justice. Les corps ont donc été déterré de Mzevo, le village natal de l’icône de la lutte contre l’apartheid. Le petit-fils de Nelson Mandela qui est accusé par la justice ainsi que par sa famille d’actes scandaleux et vicieux ne compte pas en rester là. Il souhaite contre-attaquer et organiser une conférence de presse ce jeudi. La famille de Nelson Mandela accuse le petit-fils de vouloir créer un site touristique autour du caveau familial, dans le village de Mzevo où il est d’ailleurs chef. D’après eux, des preuves de travaux sur le site existent. Des huttes à toit de chaume, destinées à abriter des touristes, un centre culturel ou encore un centre de conférence sont en construction dans le village.

Mandela enterré à Mvezo ?

Mandla, en tant que chef de famille depuis 2007, soutient que c’est à lui de choisir où sera enterré Nelson Mandela. Il considère qu’en tant que descendant masculin plus âgé et direct de Nelson Mandela, le choix du lieu de sépulture de Madiba lui revient de droit. De plus, selon lui, Nelson Mandela n’a jamais formulé de vœux clairs quant à son lieu de sépulture. D’après une correspondante au New York Times, Nelson Mandela s’est exprimé à plusieurs reprises sur le souhait d’être enterré à Qunu. Des propos qu’affirme par ailleurs sa fille.

Nelson Mandela, hospitalisé depuis le 8 juin dernier, après une récidive de son attaque pulmonaire, serait dans un état critique, mais stable. Selon des documents fournis à la Cour par la famille, Nelson Mandela est maintenu en vie grâce à une assistance respiratoire.