L’Ethiopie prépare sa contre-attaque et ferme la région de l’Afar

Les forces de sécurité éthiopiennes ont fermé l’accès à l’Afar, région désertique du nord-est, après l’attaque par des inconnus d’un groupe de touristes étrangers entre lundi 16 et mardi 17 janvier où deux Allemands, deux Hongrois et un Autrichien avaient trouvés la mort tandis que deux ressortissants belge et britannique avaient été blessés. « L’Ethiopie étudie comment répondre à cette attaque, qu’elle attribue à son voisin, l’Erythrée », rapporte Euronews. « Pour le gouvernement éthiopien, la communauté internationale doit réagir. »