L’Etat islamique prépare des « attaques d’ampleur » concentrées sur l’Europe

Le patron d’Europol, Rob Wainwright, avertit qu l’organisation Etat islamique a développé « une nouvelle capacité de combat pour effectuer une campagne d’attaques d’ampleur » concentrées en particulier sur l’Europe.

L’avertissement du patron d’Europol, Rob Wainwright, est sans appel et donne froid dans le dos. Il a mis en effet en garde, ce lundi 25 janvier 2016, que l’organisation Etat islamique a développé « une nouvelle capacité de combat pour effectuer une campagne d’attaques d’ampleur » concentrées en particulier sur l’Europe. Cette sortie du patron d’Europol intervient quelques heures après la diffusion d’une vidéo rendant hommage aux auteurs des attentats du 13 novembre à Paris.

Un rapport présenté, ce lundi, lors d’un nouveau Centre européen de contre-terrorisme à Amsterdam (Pays-Bas), indique que les analystes d’Europol considèrent que l’Etat islamique « prépare de nouvelles attaques (…) dans des Etats membres de l’UE, et en particulier en France », précisant que « les attaques viseront en priorité les cibles molles », c’est-à-dire la société civile, « en raison de l’impact que cela génère ».

Les experts européens préviennent que l’organisation terroriste a changé de mode opératoire, soulignant qu’elle est désormais capable de réaliser « quand elle le souhaite, partout dans le monde, des séries d’attaques complexes et bien coordonnées, grâce à des combattants locaux connaissant bien le terrain. Il semblerait que les commandants de l’EI ont une liberté tactique quand ils choisissent leurs cibles, afin d’adapter leurs projets à des circonstances locales spécifiques, ce qui rend encore plus difficile pour les forces de l’ordre la détection de tels projets et l’identification des personnes impliquées à un stade précoce ».

Rob Wainwright a annoncé la mise en place, à La Haye (Pays-Bas), d’un nouveau « Centre européen de contre-terrorisme » afin de mieux partager les informations entre pays européens.