L’Espérance Tunis limoge son entraîneur

La Tunisie vit un drame national. Son équipe-phare, l’Espérance de Tunis, a été éliminée de la phase finale de la ligue des champions. Après son match nul face aux Egyptiens d’Al-Ahly, le club a remercié sans ménagement son entraîneur, Ali Fergani. Les supporters s’en sont pris aux vitrines et aux voitures à la fin du match.

 » Je remercie Monsieur Sélim Chihoub qui m’a fait confiance pour assurer la préparation de l’équipe en vue du prochain derby face au Club africain « . C’est le nouvel entraîneur par intérim de l’Espérance de Tunis, Mokhtar Tlili, qui tient ses propos. L’ancien entraîneur, l’Algérien Ali Fergani, a été remercié sans ménagement par la direction du club au lendemain de l’élimination de l’Espérance de la phase finale des éliminatoires de la ligue des champions. Il a été remercié pour résultats non-probants. La presse tunisienne s’est déchaînée sur les joueurs et l’ancien coach.  » Sans froisser nos valeureux entraîneurs, nous dirons que le niveau recherché par le public et imposé par les échéances continentales nécessite un homme qui fasse jouer l’équipe différemment. A priori, ce technicien ne se trouve pas en Tunisie « , s’enflamme un journaliste de La Presse.

La colère du public

A la sortie du stade d’El Minzah, quelques supporters déçus par le résultat de leur équipe s’en sont pris à des vitrines et aux voitures. Autre drame national. Non seulement l’Espérance est battue, mais l’image de marque policée de la Tunisie prend un coup. Les autorités redoutent ce genre de manifestations publiques. Dès le lendemain, le président Ben Ali en personne a réuni un comité de crise pour éviter ce genre de dérapage. Il a ordonné la réactivation de la  » Commission nationale du comportement civilisé « , organe chargé  » d’approfondir les moyens à même d’enraciner davantage le comportement civique « .

Pour calmer les ardeurs des supporters, le chef de l’Etat, cité par la presse tunisienne, insiste sur  » la nécessité de renforcer l’encadrement des associations de supporters à travers la création de cellules au niveau des quartiers. Sur le plan purement sportif, les protégés de Mokhtar Tlili auront fort à faire la semaine prochaine face au Club africain.