L’Egypte troublée par la multiplication des attentats


Lecture 1 min.
arton44022

Depuis la chute de Mohamed Morsi, la violence gagne du terrain en Egypte, où les forces de l’ordre sont régulièrement la cible d’attentats, mettant à mal la sécurité du pays.

En l’espace de quelques heures cette semaine, plusieurs attentats simultanés ont frappé l’Egypte. Jeudi deux policiers et trois soldats ont été tués, dans deux attaques, dans le nord du Sinaï, ont indiqué des responsables de sécurité. D’après eux, dans la première attaque, des inconnus armés ont extrait deux policiers d’une voiture avant de les exécuter. Dans la seconde, les trois soldats ont été tués par des hommes armés qui les ont fait sortir d’un taxi collectif, précisent des responsables de sécurité.

Dans la même journée de jeudi, dans la matinée, une bombe a explosé dans le métro du Caire, faisant plusieurs blessés. Une attaque survenue au lendemain de la disparition d’au moins huit militaires après l’assaut terroriste, mercredi, contre un bateau de la marine, en Méditerranée, au large de la province côtière de Damiette, dans le nord-est du pays.

Depuis la destitution de Mohamed Morsi, issu de la confrérie des Frères musulmans, en juillet 2013, les attaques se multiplient en Egypte contre les forces de sécurité qui sont la cible régulière d’attentats. Ils sont souvent menés par des groupes armés terroristes en représailles à la sanglante répression contre les partisans du Président déchu.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter