L’Egypte tourmentée par sa situation économique

La situation économique en Egypte est beaucoup plus grave que prévu, a indiqué dimanche le Premier ministre Kamal-el Ganzouri, selon El Watan. Il a cité en exemple l’industrie des hydrocarbures qui patauge dans la morosité. « Le secteur pétrolier, véritable poule aux oeufs d’or pour tous les pays du monde, est endetté auprès des banques à hauteur de 61 milliards de livres (BIEN livres) égyptiennes », soit 10 milliards de dollars, a-t-il affirmé. Selon lui, le ministère des Finances a débloqué depuis juillet plus de 330 millions de dollars pour redresser la situation. Le chef du gouvernement a mis ces mauvais résultats sur le compte de « malversations durant les dix dernières années » sous le régime du président Hosni Moubarak, contraint à la démission le 11 février suite à une révolte populaire.