L’Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour deux jours


Lecture 1 min.
arton46584

L’Egypte a ouvert, pour deux jours, sa frontière avec l’enclave palestinienne de la bande de Gaza. Des milliers de Palestiniens vont franchir ce point de passage pour recevoir des soins, pour aller étudier en Egypte ou encore pour les affaires.

Les autorités égyptiennes ont ouvert, ce lundi 9 mars 2015, le point de passage de Rafah, frontalier avec la bande de Gaza, notamment pour permettre à des travailleurs humanitaires d’être évacués et à des étudiants de se rendre à l’université en Egypte. Il va rester ouvert deux jours, selon Le Caire.

« Des dizaines de cas humanitaires ont commencé à quitter la Bande de Gaza, depuis les premières heures du lundi, parallèlement à l’accès à l’enclave des personnes qui étaient bloquées du côté égyptien », a indiqué le directeur de l’autorité des passages-frontaliers à Gaza, Maher Abu Sabha, selon Anadolu Agency.

47 jours

Un communiqué publié par une organisation palestinienne en charge des points de passage et de la frontière, qui dépend du ministère de l’Intérieur de Gaza, a indiqué que cette ouverture allait permettre aussi à des étudiants détenant la double nationalité d’aller étudier en Egypte.

Cela faisait 47 jours que la frontière entre l’Egypte et l’enclave palestinienne était restée close. Ce point de passage est presque totalement fermé depuis juillet 2013 avec la destitution de l’ex-Président Mohamed Morsi. A cette époque, plusieurs attaques avaient été lancées dans cette zone à l’encontre de bâtiments de sécurité.

Le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) avait sonné l’alerte quant à la détérioration des conditions de vie des deux millions de Palestiniens qui vivent à Gaza, dans une étude publiée jeudi dernier.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter