L’Eglise Presbytérienne camerounaise a un nouveau pasteur

le Licenciate Manane Samuel

Le temple de la paroisse EPC Sion, situé dans la région du Littoral, département du Wouri, arrondissement de Douala 5, a abrité l’Assise Ajournée et de consécration à la charge pastorale du Licenciate Manane Samuel, organisée par l’Eglise presbytérienne camerounaise (EPC), consistoire ADNA, du 28 février au 1er mars 2020.

A l’issue de trois jours d’intenses travaux, le Licenciate Manane Samuel a été consacré à la charge pastorale, le dimanche 1er mars, et ce en présence de près de 900 personnes.
Et le prédicateur du jour n’était autre que le Rév. Oum Nanga, Doyen à la Faculté de théologie de l’Afrique Centrale. Il s’est inspiré des passages bibliques suivants : Psaumes 1 : 1-3 et 1 Rois 13 : 1-24 et a bâti le thème : « Du sublime à l’abîme, il n’y a qu’un pas ».

Lors de son homélie, le Rév. Oum Nanga a d’abord rappelé aux chrétiens et aux nombreux invités que l’Eglise a toujours été l’âme des sociétés, puis a invité l’heureux élu du jour à être courageux afin de jouer pleinement sa mission prophétique aux côtés des autorités, de suivre les instructions du Seigneur sans réserve, de ne pas marcher avec les méchants, d’être fidèle, sage,…

Prenant la parole, le président de la 63è assemblée générale de l’EPC, le Rév. Bayihe Emmanuel, a indiqué « le Saint ministère est très complexe ». Il a demandé au nouveau pasteur Manane Samuel d’être sobre, humble, censé, serviable, hospitalier, pacifique, autoritaire, discret. « Tu ne dois pas être violent et ivrogne, car c’est le Seigneur qui t’a choisi pour paître ses brebis », avait-il conclu.

Le pasteur Manane Samuel, qui vient de faire son entrée au Saint ministère, est âgé de 45 ans, marié et père de quatre enfants.