« L’arrêté contre le spectacle de Dieudonné à Nantes va être annulé »

La mairie de Nantes a annoncé l’interdiction du spectacle de Dieudonné, le 9 janvier. Les avocats de l’humoriste ont déposé un recours.

Me Mirabeau, l’un des avocats de l’humoriste Dieudonné, en est persuadé : « l’arrêté contre le spectacle de Dieudonné à Nantes va être annulé ». Sans détour, Me Mirabeau confie à Afrik.com s’être organisé avec ses confrères pour anticiper ce type d’action. « On l’avait prévu. Me Verdier a d’ores et déjà déposé un recours ».

Alors que François Hollande est intervenu en personne pour demander aux préfets d’être inflexibles dans l’application de la circulaire du ministère de l’Intérieur, visant à interdire les représentations de l’humoriste, Me Mirabeau assure qu’une telle décision aura de grandes difficultés à être justifiée dans le cadre juridique.

Dans l’hypothèse où le tribunal administratif s’aligne sur la décision d’interdire le spectacle de Dieudonné à Nantes, mais aussi à Bordeaux, à Tours, à Paris ou encore à Nancy où les mairies ont là aussi exigé l’interdiction, les places seront remboursées. Mais « les autorités devront assurer le maintien de l’ordre face à plus de 5000 personnes qui se rendront au Zénith de Nantes », prévient Me Mirabeau. « Mais j’ai confiance en la République et en la justice française », poursuit-il.

En cas d’annulation, prévient Me Verdier, des poursuites seront engagées pour réclamer auprès des responsables de salles des dommages et intérêts. « À Nantes, les villes paieront et donc ce sera le contribuable qui paiera aussi », assure-t-il.

Du rire au trouble

Dans sa circulaire, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, évoque les risques de trouble à l’ordre public. Qu’en est-il d’un éventuel risque de débordement face à toutes ces décisions prises à l’encontre de Dieudonné. « Si la situation se produit, cela aura été la faute du ministre de l’Intérieur qui aura créé ces tension », assure Me Mirabeau. « Mais jusqu’à présent il n’y a eu aucun débordement. Les spectateurs de Dieudonné se déplacent uniquement pour voir un spectacle », ajoute-t-il. « Mais en cas de débordement, le ministère de l’Intérieur sera tenu pour responsable », averti l’avocat.

« Les personnes qui manifestent d’une quelconque manière contre Dieudonné sont dans leur droit, tout comme mon client à le droit de se produire sur scène », conclut Me Mirabeau.

La tournée en province de Dieudonné semble plus que jamais aléatoire bien qu’il conserve le soutien incontestable d’un public important. Le spectacle à Nantes affiche complet, soit une capacité de 6000 places assises. Les représentations sont prévues dans 22 villes de l’Hexagone. Qu’en sera-t-il réellement ?