L’arnaque de l’or brut à Casablanca

Quatre Guinéens et un Mauritanien ont été traduit en justice, jeudi, devant la chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Casablanca pour tentative d’escroquerie. Le groupe vendait à ses victimes un mélange de zinc, de cuivre et d’or présenté comme de l’or brut. A ce jour, le cerveau du groupe, un Guinéen est toujours en fuite, rapporte Le Matin.