L’Angola produira 2 millions de barils de pétrole en 2007

L’Angola augmentera cette année sa production de pétrole de 1,6 million à 2 millions de barils par jour, a révélé, jeudi, le ministre des Pétroles, Desidério Costa.

Le ministre des Pétroles s’exprimait lors de l’inauguration d’un champ dans les eaux profondes du Bloc 17 à quelque 135 km de la côte, qui a permis d’augmenter la production pétrolière de 1,4 million à 1,6 million de barils par jour.

Le champ, appelé « Dalia », est évalué à 4 milliards de dollars US et produira dans une première phase 220.000 barils par jour avant d’atteindre 240.000 barils à court terme.

Le projet élaboré par la société Total-Angola, qui détient 40 pour cent des actions, est le plus grand de l’hémisphère Sud. Sa production a commencé en 2006, neuf ans après sa découverte.

Situé en eau profonde entre 1.200 et 1.500 mètres, le champ contient des réserves de près de 1 milliard de barils récupérables, devenant le plus grand gisement en eaux profondes et un des plus grands projets similaires au monde.

La Société nationale des combustibles de l’Angola (SONANGOL) est la concessionnaire du Bloc 17, Total-Angola, opératrice du bloc, détient une participation de 40 pour cent, Esso Exploration Angola 20 pour cent, British Petroleum 16,67 pour cent et NorskyHydro 10 pour cent.

L’Angola, avec des réserves estimées à 12 milliards m3 de pétrole, est le deuxième plus grand producteur de pétrole brut de l’Afrique subsaharienne après le Nigeria.