L’ancien joueur du PSG, Godwin Okpara, condamné à 10 ans de prison

La cour d’Assises de Hauts-de-Seine en France, siégeant en appel, a condamné à dix ans de réclusion criminelle l’ancien footballeur nigérian du Paris Saint Germain, Godwin Okpara, pour viol et asservissement de sa fille adoptive. Son épouse, Linda Okpara écope elle de 15 ans de prison.

Godwin Okpara a de nouveau été reconnu coupable de viols répétés sur sa fille adoptive entre 2002 et 2005, cependant sa peine a été réduite de 13 à 10 ans de réclusion criminelle tandis que son épouse n’a pas bénéficié de modification de la peine et écope de 15 ans de prison pour actes de torture et de barbarie.

Okpara, ancien défenseur du club de la Ligue 1 française de Paris Saint-Germain (1999-2001) a fait venir une fille nommée Tina depuis le Nigeria, en 2001, alors qu’elle n’avait que 13 ans, sous couvert d’une adoption officieuse.

La jeune fille a porté plainte quatre ans plus tard, en août 2005, après avoir été retrouvée en pleurs dans la rue, dans la commune du Vésinet en France.

Tina, qui n’avait pas été scolarisée, a expliqué à la Police avoir été violée par son père adoptif depuis 2003, expliquant en outre dans quelles conditions déplorables de vie, elle a été maintenue.

« Elle se levait tous les matins à 6h 00, emmenait les quatre enfants à l’école, faisait les courses, le ménage, les repas et le repassage jusque tard dans la nuit », avait rapporté la policière qui a entendu l’adolescente pour la première fois, avant d’ajouter qu' »elle dormait à la cave sur un matelas trempé sous lequel elle avait disposé une planche en bois et était souvent battue par l’épouse à coups de chaussures, d’ustensiles de cuisine et de fer à repasser ».

Lire aussi : Accusé de viol en France, le footballeur nigérian Godwin Okpara nie les faits