L’ancien chef de la garde présidentielle de Patassé arrêté

Le général Ferdinand Bombayaké, qui dirigeait la garde présidentielle de l’ex-Président Patassé, a été remis à la justice centrafricaine par l’ambassade de France à Bangui, où il avait trouvé refuge le 15 mars lors du renversement de Patassé. Il a combattu la rébellion du général Bozizé, avec l’aide de forces rebelles congolaises et de troupes libyennes et il était le dernier dignitaire du régime à résider encore dans une ambassade de la capitale centrafricaine depuis le coup d’Etat, précise Centrafrique-presse.