Maroc : des milliers de personnes manifestent contre la Suède

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté ce dimanche devant l’ambassade de Suède à Rabat au Maroc, afin de protester contre la position de la Suède sur la question du Sahara Occidental.

Les tensions entre le Maroc et la Suède continuent de monter. En effet, ce dimanche, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté devant l’ambassade de Suède au Maroc afin de protester le projet de la Suède qui souhaite reconnaître la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Les manifestants, évalués à plus de 40 000, selon les organisateurs, sont venus de plusieurs régions du pays. Ils ont arboré plusieurs portraits du roi Mohammed VI en scandant: « Touche pas à mon pays » ou encore « Le Sahara est marocain et restera marocain ». La manifestation a été organisée à l’initiative de l’Organisation marocaine de la Citoyenneté et de la défense de l’intégrité territoriale et de plusieurs autres organisations de la société civile. L’ambassade a très vite été sécurisée par les forces de l’ordre.

Le Sahara Occidental est la première cause nationale au Maroc. Les manifestants se sont dit prêt à se battre jusqu’à la mort pour défendre cette cause. Ils s’opposent fermement à l’ingérence du gouvernement suédois sur ce dossier épineux. Le 1er octobre dernier, le gouvernement marocain a annoncé qu’il pourrait boycotter toutes les sociétés et produits suédois pour protester contre la position suédoise jugée agressive au sujet du Sahara Occidental.

Une proposition de loi déposée, en septembre dernier, par les députés du parti suédois social-démocrate des travailleurs afin de reconnaître la république sahraouie (RASD) a mis à mal les relations entre les deux pays.
Dans les prochains jours, une délégation composée des dirigeants de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), du Parti socialiste unifié (PSU) et du Parti du progrès et du socialisme (PPS), trois partis de gauche, se rendront en Suède afin de défendre l’intégrité du royaume chérifien.