L’Algérie veut attirer plus de touristes chinois


Lecture 1 min.
antique2.jpg

Le ministre algérien du Tourisme et de l’Artisanat, Hassan Mermouri, a déclaré jeudi que son pays cherchait à attirer davantage de touristes en provenance de Chine en facilitant les procédures de délivrance des visas.

M. Mermouri a indiqué qu’un accord entre l’Algérie et la Chine visant à faciliter la délivrance de visas pour les touristes chinois sera signé avant la fin du mois de mars. « L’accord a été annoncé car il devrait être signé en Algérie avant la fin du premier trimestre de cette année« , a déclaré M. Mermouri, cité par l’agence de presse APS, en marge de l’ouverture de la 9ème Foire internationale du tourisme. dans la province occidentale d’Oran.

En plus des touristes chinois, l’Algérie cherche également à attirer des touristes d’autres pays tels que la Russie et les pays d’Europe de l’Est, a déclaré Mermouri.

Ces mesures font partie de la stratégie du ministère visant à promouvoir l’Algérie en tant que destination pour les touristes sur les marchés internationaux et à restaurer sa place en tant que destination touristique d’excellence, a noté le ministre.

Les pays voisins de l’Algérie, y compris la Tunisie et le Maroc, qui sont largement connus comme étant des pays touristiques, ont déjà facilité l’émission de visas pour les ressortissants chinois.

L’Algérie vise à diversifier son économie pour se débarrasser de sa dépendance totale aux hydrocarbures, le tourisme se distingue comme un secteur potentiel qui pourrait générer de nouvelles dispositions sur l’énorme potentiel touristique de cette nation nord-africaine, dont sa côte méditerranéenne de 1 250 km à couper le souffle régions montagneuses, et un désert avec des attractions préhistoriques.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter