Quand l’Algérie refuse d’accorder des bourses d’études à ses bacheliers

Tayeb Bouzid

En Algérie, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé ne plus pouvoir attribuer des bourses d’études à l’étranger aux meilleurs bacheliers.

« Il n’existe plus actuellement de bourse pour les lauréats du baccalauréat ». C’est ce qu’a déclaré le ministre algérien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, lors d’un forum sur les réseaux sociaux dédié à répondre aux questions et aux problèmes qu’affronte la famille universitaire, samedi 2 août 2019.

Cette information, confirmée par le site Ennhara Online, venait en réponse à une question d’un nouveau bachelier qui voulait savoir dans quelles conditions est-ce qu’il pourrait bénéficier d’une bourse d’études à l’étranger.

Tayeb Bouzid dit prévoir toutefois l’élaboration d’une nouvelle loi pour l’ouverture de bourses à l’étranger pour les futurs bacheliers. A noter que cette nouvelle polémique vient d’ajouter à celle déclenché par l’annonce, faite par le même ministre, du passage à l’anglais.