L’Algérie et le Maroc prennent (encore) deux chemins opposés

Le roi du Maroc, Mohammed VI et le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune

Le Maroc et l’Algérie ont finalement pris deux chemins complètement opposés, avec notamment le royaume qui s’expose davantage au danger avec une propagation exponentielle des cas de Coronavirus, alors que l’Algérie semble contenir la maladie.

Alors qu’au tout début de l’apparition de la maladie à Coronavirus sur leurs sols respectifs, début mars 2020, le Maroc et l’Algérie, tel des frères siamois, avaient quasiment le même rythme de propagation de la pandémie, sur quelque mois. Le 13 avril, alors que l’Algérie franchisait la barre des 2 000 cas de Covid-19, le Maroc le talonnait avec quelque 1 800 contaminations.

A la date du 19 mai, alors que le Maroc était à 7 048 cas de Covid-19, l’Algérie le dépassait un peu, avec notamment 7 377 contaminations. Jusqu’en juillet, le royaume et son voisin maintenaient une cadence de propagation similaire, à la différence que le Maroc était à un peu plus de 200 morts, tandis que l’Algérie avait franchi la barre des 1 000 décès.

Accumulant les bons points dans la gestion de la maladie, le Maroc a fini par laisser l’Algérie derrière, avec des taux qui commençaient déjà à inquiéter en terres algériennes. En effet, l’Algérie est vite passée à la vitesse supérieure, incapable de contenir ses contaminations et ses morts qui s’accumulaient. Mais elle sera vite rattrapée par le Maroc qui va cheminer aux côtés du voisin algérien.

Il aura fallu attendre en août pour voir le Maroc mettre les turbos et commencer à décompter ses cas de contaminations par milliers. Très vite, le Maroc a dépassé l’Algérie. A la date du 27 août, le royaume était à 52 349 cas de Covid-19, alors que le voisin algérien était à 41 904 personnes testées positives à la maladie à Coronavirus. A une folle cadence, le Maroc a fini par « semer » l’Algérie et enregistrer plus du double de cas de Covid-19.

Avec 48 010 personnes testées positives pour 1 605 morts à la date du 14 septembre, l’Algérie a maintenu une tendance baissière, alors que le Maroc, avec 84 435 cas pour 1 553 décès, semble perdre le contrôle de la maladie, surtout dans la ville de Casablanca où des clusters ont souvent été découverts, rendant la gestion de la situation un peu plus compliquée.

En Algérie, le bilan des contaminations au Coronavirus enregistré au cours des dernières 24 heures fait état de 210 nouveaux cas infectés, alors que dans la même fourchette de temps, le Maroc a enregistré, ce samedi 19 septembre, 2 552 nouvelles contaminations. A ce jour, le Maroc compte, 99 816 cas confirmés, 1 795 décès et 79 008 guérisons, alors que l’Algérie comptabilise 49 623 cas infectés, 34 923 guérisons et 1 665 morts.

Une nouvelle fois, les deux pays voisins ont pris deux chemins opposés quant à la gestion de la maladie à Coronavirus.