L’Algérie en cuisine

Raffinée, lourde, ou avec des légumes, la cuisine algérienne se déguste avec grand art. Le chef s’appelle Salim Mokhtari et partage son savoir avec tous les internautes. Son site, comme le repas du ramadhan, est convivial et sans prétention.

Il n’y a pas que le couscous dans la cuisine algérienne. Bourak, chorba, tajine… tout est sur le site de Salim Mokhtari qui se transforme en chef pour partager ses recettes. Succulent ! Les odeurs sortent de l’écran tant les recettes semblent alléchantes. Comment organiser une bonne soirée en préparant des plats algériens sans pour autant être un cordon bleu ? Pour Salim Mokhtari, c’est très simple. Suivez le chef ! Lisez bien la recette, regardez la photo, et soyez patients. Car les bons plats demandent beaucoup de temps. Si les noms d’origine arabo-berbère vous sont inconnus, pas de panique et reportez-vous sur la page lexique. Sur fond vert et noir, le site est facile d’accès et recèle de dizaines de recettes. De l’entrée jusqu’au dessert.

A vos casseroles !

Les secrets de la dolma algéroise, des gâteaux constantinois, ou du couscous au poisson sont à portée de clics. Visite guidée derrière les réchauds régionaux. L’enthousiasme doit cependant être bridé. Toute la cuisine algérienne n’est malheureusement pas sur le site de Salim Mokhtari. Loin s’en faut. Le Sud, l’Oranie et le grand Est sont oubliés. L’Algérois a une place de choix dans l’assiette du webmestre. Ce n’est pas une raison pour bouder le plaisir. Mangeons algérois du hors d’oeuvre jusqu’au café turc.

Les autres rubriques (écrivains, actualité, liens…) sont un peu faibles et assez pauvres. L’ensemble est épisodiquement actualisé. Mais les recettes sont toujours présentes et c’est tout ce qu’on demande à un site sur la cuisine. Alors, vite à vos casseroles et invitez vos amis et vos voisins pour partager votre dîner. C’est aussi ça l’hospitalité algérienne.

Ajout octobre 2007 : le site de moktari a été fermé.