L’Algérie championne de la course aux armements en Afrique

Engagée dans une importante modernisation de son armée, l’Algérie est le premier importateur d’armes en Afrique et le huitième dans le monde pour la période 2006-2010, lit-on lundi dans Algérie Focus, qui cite le rapport annuel de l’Institut international de recherche pour la paix (Sipri) de Stockholm sur le commerce des armements pour la période 2005-2009. Selon ce rapport, l’Algérie a acheté 3 % des armes conventionnelles vendues dans le monde, à égalité avec les États?Unis et l’Australie. Au niveau africain, le pays a acquis à lui seule 48 % du total des armes vendues. Coût pour l’année 2007 : 3,548 milliards de dollars. Une manne qui a permis d’importer 180 tanks, 28 avions, 2 sous-marins et un nombre significatif de systèmes de défense aérienne. La Russie est le principal fournisseur d’Alger.