L’agresseur de la gare du Nord en France, un Algérien ou un Libyen ?

Gare du Nord
La gare du Nord à Paris

Ce sont des images d’une rare violence qui circulent sur la Toile, depuis hier. Une agression perpétrée dans la gare du Nord, en région parisienne. Selon les premières informations, l’auteur de cet acte barbare serait originaire d’Afrique du Nord.

L’attaque a eu lieu tôt, mercredi matin, à la gare du Nord, à Paris, sur le sol français. A l’aide d’une arme blanche, un homme s’en est pris à six personnes. Il a grièvement blessé un homme de 36 ans. Aucune information sur les motivations de l’individu. Seulement, les images de vidéosurveillance de la gare parisienne montrent à quel point l’attaque a été violente.

En effet, non content d’avoir projeté sa victime au sol, l’homme lui assène plusieurs coups avec son arme. Les autres voyageurs qui ont tenté d’intervenir ont aussi fait l’objet d’attaque avec la même arme. Après avoir asséné plus d’une dizaine de coups à sa victime, l’homme poursuit sa série d’agressions dans la gare. Au total, il blesse six personnes avant d’être mis hors d’état de nuire par des tirs de policiers.

L’agresseur a, en effet, été maîtrisé par trois coups de feu tirés par deux policiers. L’un, en civil, armé dans le cadre du dispositif « voyager protéger », mis en place par les autorités françaises. Hospitalisé, l’agresseur était entre la vie et la mort, selon les précisions du patron de la police française, Gérald Darmanin. Le ministre a ajouté que l’identité de l’assaillant « reste pour l’heure inconnue ».

L’agresseur de la gare du Nord « né en Libye ou en Algérie »

Pour sa part, le procureur de la République a déclaré que « l’identification précise du mis en cause est en cours ». Le communiqué précise que l’homme est « enregistré sous plusieurs identités dans le fichier automatisé des empreintes digitales ». Et d’ajouter que l’agresseur « pourrait s’agir d’un homme né en Libye ou en Algérie ».

Selon une information de BFMTV, cet homme était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français. La notification, émise pendant l’été 2022, n’avait pas été exécutée. Une enquête est ouverte pour mettre la lumière sur cette affaire.

Lire : Agression de Kheira Hamraoui, la police enquête sur la vie personnelle de la joueuse du PSG