L’Afrique ne veut plus être un réceptacle de l’aide internationale selon le président sénégalais

Le président sénégalais Macky Sall a affirmé dimanche à Dakar les ambitions de l’Afrique en matière d’investissement. « L’Afrique a certes des besoins urgents et énormes, mais par ses ressources et son potentiel, elle se veut désormais, non comme un réceptacle de l’aide, mais comme un pôle d’opportunité d’investissements et de partenariats » a indiqué Macky Sall, rapporte Xinhua. Le chef d’Etat prononçait un discours en ouverture du sommet du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’ Afrique (NEPAD), qui est consacré au financement des infrastructures.