L’Afrique du Sud accusée de vendre des équipements militaires à l’Iran

La National Conventional Arms Control Committee (NCACC) a ouvert une enquête à propos d’un accord relatif à la vente d’armes entre l’Afrique du Sud et l’Iran. L’Afrique du Sud aurait vendu des équipements militaires, dont des hélicoptères, à l’Iran, rapporte Afriquinfos. L’enquête cible les particuliers et les entreprises mentionnés par un récent rapport du Sunday Times. Une entreprise canadienne, Eagle Copters aurait acheté 1979 hélicoptères Bell 212 de Hudson Vol LLC au Texas, aux États-Unis, pour les revendre à la société sud-africaine Gemini Lune 477 qui aurait redistribué certains de ces équipements à l’Iran.