L’Afrique change, Jeune Afrique aussi

JANnouvelleformule.jpg

Révolutions, nouveaux débats politiques, compétition économique accrue : l’Afrique évolue, Jeune Afrique aussi. L’hebdomadaire panafricain, qui vient de fêter son cinquantième anniversaire, poursuit son développement en lançant, le lundi 4 avril 2011, une nouvelle formule.

Grâce à une maquette remaniée, aérée et tonifiée, la nouvelle formule de Jeune Afrique s’attache à mieux décrypter l’actualité politique, sociale, économique et culturelle africaine. De nouvelles rubriques visent à favoriser l’accès d’un large public à l’information politique et économique sur l’Afrique et à accorder davantage d’espace aux débats, prises de position et opinions des décideurs, autorités morales et des lecteurs.

Cette nouvelle formule accorde, en outre, une plus large place à l’actualité internationale et au traitement de l’information économique africaine : marchés financiers, banques, vie des entreprises…

Paraissant sans discontinuer depuis sa création en 1960, l’hebdomadaire Jeune Afrique maintient la dynamique de modernisation engagée en 2008 et monte en gamme pour renforcer sa position de leader de l’information sur l’Afrique.

Le titre Jeune Afrique enregistre une progression de près de 25% de ses ventes depuis 3 ans. Boosté depuis décembre par l’actualité du monde arabe et de la Côte d’Ivoire, le site internet JeuneAfrique.com a franchi la barre du million de visiteurs uniques, en janvier 2011, et se place désormais dans le top 10 des sites de presse français.

JANnouvelleformule.jpg