L’Afrique aux J.O

Le 15 septembre débuteront à Sydney, les derniers jeux du millénaire à Sydney. Qui y représentera l’Afrique ?

Le Maroc, le Niger, l’Algérie, l’Ethiopie, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, l’Angola, la Guinée-Bissau seront effectivement représentés aux prochains Jeux Olympiques de Sydney. Les sélectionnés du Maroc et de l’Ethiopie sont au nombre, respectivement de 67 et de 30.

La plupart des disciplines sont concernées. De l’athlétisme, doté d’une forte délégation africaine, à la lutte.

L’athlétisme nigérian comptera sur Mary Onyali-Omagbemi pour les 100 et 200 mètres dames. La sélection kenyane d’athlétisme, objet de controverses, sera de la partie. Le Maroc s’appuie, quant à lui, sur une délégation de 26 athlètes.

Les Ethiopiens spécialistes des épreuves d’endurance.

L’Ethiopie sera représentée dans les catégories Messieurs et Dames, pour les épreuves d’endurance du 1500m et du 10 000m, ainsi que le marathon, avec le recordman Haile Gebreselassie. Seuls les messieurs prendront le départ du 3000 m. La boxe éthiopienne sera aussi présente.

En ce qui concerne les sports d’équipe, le football féminin nigérian représentera seul le continent. Le Nigeria participera aux épreuves de judo, boxe, haltérophilie et natation. Natation où le Niger compte également des représentants.

L’équipe angolaise de basket-ball sera aussi sur les rangs. L’équipe marocaine prendra part aux compétitions de judo, de taekwondo, de tennis, boxe, natation, planche à voile, canoë kayak et football.

La lutte africaine n’est pas en reste avec dix-sept sélectionnés en gréco-romaine et en lutte libre. Au travers de cette discipline, l’Egypte, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, l’Egypte, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Nigeria et le Sénégal seront donc de la partie.