L’aéroport de Cotonou baptisé « Cardinal Bernardin Gantin »

L’aéroport de Cotonou vient d’être baptisé « Aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cadjèhoun », a annoncé jeudi le président béninois, Boni Yayi, lors d’un hommage officiel au prélat disparu le 13 mai dernier à Paris.

Outre cet hommage, un grand carrefour de la capitale économique du Bénin portera le nom de l’illustre disparu et un prix sera créé pour pérenniser son nom. La date du 13 mai, date de sa mort, sera retenue comme Journée nationale de recueillement.

Pour le chef de l’Etat béninois, « le Cardinal Gantin est une figure exceptionnelle qui a su marquer pendant près d’un demi- siècle l’histoire du Bénin, de l’Afrique et de l’Eglise universelle ».

Reconnaissant le parcours exceptionnel du patriarche qui fait de lui un grand homme de foi, il a loue ses interventions « permanentes, discrètes et efficaces » en faveur du Bénin.

La dépouille mortelle du Cardinal Bernardin Gantin, doyen émérite du Sacré Collège des cardinaux décédé le 13 mai dernier à l’Hôpital Georges Pompidou de Paris, a été rapatriée mercredi soir à Cotonou dans une atmosphère d’hommages et de recueillement international.

Après les différentes messes et veillées qui se sont succédé mercredi à l’Eglise St Michel de Cotonou, le corps du Cardinal, qui sera inhumé au grand séminaire de Ouidah, a reçu jeudi les derniers hommages des autorités politiques et administratives, de la communauté catholique béninoise, d’Afrique et du monde, du corps diplomatique, des institutions internationales et d’une forte délégation du Vatican.