Koffi Olomidé à ses détracteurs : « La vérité peut tarder, mais elle finit toujours par triompher »


Lecture 2 min.
Koffi Olomidé
Koffi Olomidé

Qui en veut vraiment à Koffi Olomidé, le roi de la rumba congolaise ? L’artiste, qui vient d’être relaxé sur les accusations d’agressions sexuelles, a fait une sortie sur sa page Facebook, s’en prenant à ses détracteurs. « La vérité peut tarder, mais elle finit toujours par triompher. Ceux qui voulaient la fin de ma carrière, vont vivre ma carrière. The G.O.A.T », a-t-il écrit.

Le roi de la rumba congolaise, Koffi Olomidé, peut pousser un grand ouf de soulagement. Il a ainsi été relaxé en appel, lundi dernier, des chefs d’accusation d’agressions sexuelles sur quatre de ses ex-danseuses, mais il a été condamné à 18 mois d’emprisonnement avec sursis probatoire de 3 ans pour les avoir séquestrées lors de ses tournées en France. Il aurait été relaxé sur les agressions sexuelles, en raison des « déclarations évolutives, parfois contradictoires » des plaignantes. Mais, le Grand Mopao estime que beaucoup de gens voulaient la fin de sa carrière d’artiste chanteur et il n’a pas hésité à s’en prendre à ses derniers sur sa page Facebook.

Dans une vidéo de quelques minutes, Koffi Olomidé a vidé son sac sur les réseaux sociaux. « Je ne vous dis pas à quel point Dieu est bon. Je ne vous dis pas à quel point la vérité finit par triompher. Aujourd’hui, mon honneur est rétabli, j’ai été relaxé des chefs d’accusations de viols, d’attentat, harcèlement sexuelle… J’ai 18 mois de prisons avec sursis, avec seulement soit disant séquestration. Je dis merci à Dieu. Je suis un homme libre, je me sens beaucoup plus libre que je ne l’étais. Dieu est Grand, Dieu est bon, les menteurs, les mécréants…, vous ne passerez pas. La vérité peut tarder, mais elle finit toujours par triompher. Ceux qui voulaient la fin de ma carrière, vont vivre ma carrière. Je vais chanter avec Dieu en moi », a-t-il déclaré, avec le point fermé.

Koffi Olomidé est d’ailleurs très attendu du côté de Lomé, au Togo, où il devrait se produire au Canal Olympia Godopé, dans un concert dîner All White Party, le samedi 18 décembre. Pour assister à cette soirée VIP, il faudra casquer un montant de 50.000 FCFA.

A lire : Koffi Olomidé relaxé pour agressions sexuelles, condamné pour séquestration

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter