Kenya : un train percute un bus, 12 morts


Lecture 1 min.
arton34764

Douze personnes ont perdu la vie, ce mercredi, dans un accident entre un train de banlieue et un bus, sur un passage à niveau de la capitale kényane, Nairobi.

Nairobi est une nouvelle fois sous les feux de la rampe. Après la prise d’otages meurtrière du Westgate par des Shebabs, c’est un accident de train qui a causé la mort de douze personnes qui cette fois-ci émeut les Kényans. Un train a percuté ce mercredi un bus sur un passage à niveau non protégé de l’est de la capitale, dans le quartier d’Umoja, annonce la Croix Rouge. Le nombre de morts a été confirmé par un responsable de la police. Près de 24 personnes ont été hospitalisées, dont plusieurs d’entre elles sont dans un état critique et seulement deux sont blessés légèrement, a indiqué le Centre national de gestion des catastrophes (NDOC).

« Le bus a traversé la voie alors que le train arrivait à grande vitesse », a expliqué le chef de la police de Nairobi, Benson Kibui. La locomotive aurait percuté de plein fouet un bus. Le véhicule, qui n’est plus qu’une épave tordue, s’est encastré à l’avant du train, puis a été traîné sur plusieurs centaines de mètres sur la voie.

Des habitants en colère ont barricadé la rue qui mène aux locaux de la compagnie de bus impliqué dans l’accident et se sont mis à jeter des pierres sur les véhicules de la compagnie.

Cet accident grave remet en question la nécessité de protéger tous les passages à niveau, surtout dans les quartiers où le trafic de voitures est important, comme c’est le cas à Umoja.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter