Kenya : le Président Kenyatta devant la CPI, ce mercredi

Le Président kényan Uhuru Kenyatta va comparaître, ce mercredi, devant la Cour pénale internationale, à la Haye. Il est soupçonné de crimes contre l’humanité durant la crise post-électorale de 2007-2008.

Uhuru Kenyatta était attendu mardi à La Haye. Le Président kényan doit comparaître mercredi devant la Cour pénale internationale (CPI).
Après moult tergiversations, le président kenyan Uhuru Kenyatta va finalement comparaître devant la Cour pénale internationale mercredi matin. Il est soupçonné par la juridiction internationale de crimes contre l’humanité durant la crise post-électorale de 2007-2008, qui a embrasé le Kenya et fait plus de 1000 morts et des milliers de déplacés.

Uhuru Kenyatta, âgé de 52 ans, a quitté l’aéroport de Nairobi ce mardi matin, à bord d’un vol régulier de Kenya Airways, accompagné de sa femme et d’un de ses enfants. Des responsables kényans, dont trois ministres et six députés, font également le voyage avec lui. Selon un responsable de la Présidence kényane, Uhuru Kenyatta, qui n’a fait aucune déclaration à son départ, a payé lui-même son voyage, qui ne sera donc pas aux frais de l’Etat.

Il est le premier chef d’Etat en exercice à comparaître devant la CPI. Il avait déjà comparu devant la juridiction internationale en mars 2013 mais avant son élection à la tête du Kenya. Le Président kényan a délégué ses fonctions à son Vice-président William Ruto, qui est aussi accusé de crimes contre l’humanité pour son rôle présumé durant les violences post-électorales de 2007-2008. Le procès du Président kényan avait été reporté à plusieurs reprises en raison notamment de la rétraction de nombreux témoins clés.