Kenya : le ministre des Finances arrêté pour corruption

Le ministre kényan des Finances vient d’être mis aux arrêts pour avoir été impliqué dans un scandale financier autour de la construction de deux barrages hydrauliques.

Au Kenya, le ministre des Finances, Henry Rotich, a été épinglé par le procureur de la république, Noordin Haji, qui l’accuse d’escroquerie, d’abus de pouvoir ou encore de malversations financières. A l’origine des soupçons de corruption, la construction des barrages Arror et Kimwarer, dans la vallée du Rift, un chantier estimé à environ 630 000 millions de dollars, relève RFI.

Le site ajoute que le procureur a déclaré avoir reçu des signalements concernant la gouvernance et la gestion du projet. Suffisant qu’il diligente ses services qui ont rapidement constaté une série d’infractions, « entraînant des investigations plus poussées qui ont conduit jusqu’en Italie et en Grande-Bretagne ».

Outre le ministre des Finances, plusieurs hauts fonctionnaires, notamment le chef de l’Agence de l’Environnement, ont été arrêtés dans l’après-midi de ce lundi 22 juillet 2019, relève RFI.