Kenya : le mari d’Agnes Tirop arrêté et transféré à Nairobi

Agnes Tirop et Ibrahim Kipkemoi Rotich 16 oct 21
Agnes Tirop et Ibrahim Kipkemoi Rotich

La police nationale kényane a déclaré ce vendredi que le mari de l’athlète Agnes Tirop, du nom d’Ibrahim Kipkemoi Rotich, avait été arrêté, dans la ville côtière de Mombasa, dans la soirée de jeudi. Rotich était recherché depuis mercredi après que sa famille a rapporté qu’il avait appelé en pleurant et demandant pardon, pour avoir tué sa femme, Agnes Tirop.

C’est la fin de cavale pour Ibrahim Kipkemoi Rotich. Il aurait été arrêté jeudi soir juste avant 21 heures locales (18h00 GMT), pour le meurtre de sa femme, Agnes Tirop. Dans un premier temps, il était parvenu à échapper à une première tentative d’arrestation de la police à environ 460 kilomètres de Mombasa, lorsque son véhicule a percuté un camion, lors d’une course poursuite en voiture. Il sera finalement arrêté quelques heures plus tard dans l’Est de la ville.

Quelques heures après son arrestation, la direction des enquêtes criminelles a commencé les interrogatoires et annoncé qu’il est accusé de meurtre. L’homme qui voyageait avec lui et détenait son téléphone portable a également été arrêté. Le principal suspect dans l’assassinat de l’athlète était recherché dans tout le pays depuis la découverte du corps de son épouse, mercredi. Le commissaire régional de la côte, John Elungata, a fait savoir aux médias locaux que le suspect attendait d’être transféré à Nairobi.

Il faut dire que peu importe le motif qui a poussé l’homme a réagir de la sorte, Ibrahim Kipkemoi Rotich, risque gros après ce meurtre Agnes Tirop, qui est devenue une « affaire d’État ». Il pourrait être condamné à perpétuité ou même la peine capitale.

A lire : Kenya : l’athlète Agnes Tirop assassinée