Kenya : le gouverneur Okoth Obado accusé de détournement de fonds publics

Un gouverneur kényan et quatre de ses enfants ont été traduits devant dame justice, pour détournement de fonds publics d’un montant de 73 millions de shillings kényans (675 000 dollars). Il s’agit du gouverneur Okoth Obado du comté de Migori, dans l’ouest du Kenya.

Le gouverneur Okoth Obado a été arrêté, mercredi, avec ses enfants Susan Scarlet, Jerry Zachary, Evelyn Adhiambo et Dan Achola Okoth, après avoir été convoqués pour interrogatoire par des responsables anti-corruption. Ils ont été inculpés aux côtés des dirigeants des sociétés citées dans les documents judiciaires.

L’EACC (Commission d’Ethique et de lutte contre la corruption) a enquêté sur le chef du comté de Migori, à la suite d’informations selon lesquelles il aurait volé des fonds publics par l’intermédiaire d’entreprises enregistrées par ses proches. Selon le DPP (Directeur des poursuites pénales), le gouverneur a indirectement reçu 73,4 millions de shillings de sociétés qui ont négocié avec le gouvernement du comté, au cours de son premier mandat.

Des sources à l’EACC affirment que 10 des 11 suspects dans cette affaire ont été arrêtés et transportés à Nairobi sous une lourde sécurité policière. Selon le DPP, les quatre enfants ont reçu séparément 34,5 millions de shillings des sociétés de M. Obado et trois frères, qui ont agi en tant que mandataires dans certaines entreprises appartenant au chef du comté. « L’argent public a été perdu par connivence du gouverneur et des entités commerciales dans les paiements effectués pour l’exécution des contrats », a déclaré M. Noordin Haji, Directeur des poursuites pénales.

La piste d’audit de l’EACC montre que les entreprises ont câblé 38,9 millions de shillings à trois des enfants du gouverneur, qui ont été utilisés pour payer leurs frais de scolarité, d’entretien et de soins médicaux en Australie, en Écosse et au Royaume-Uni. « Une partie de l’argent a été utilisée pour acheter deux Toyota Land Cruiser V8 », a ajouté M. Haji.

À rappeler que ce n’est pas la première fois que le gouverneur Okoth Obado a affaire à la justice. Il a été accusé, en septembre 2018, d’avoir aidé et encouragé le meurtre brutal de son ex-petite amie, Sharon Otieno, qui était une étudiante universitaire enceinte. Mais, le gouverneur marié a plaidé non coupable des accusations retenues contre lui et a été libéré sous caution. Cette affaire est toujours en cours.