Kenya : le cadavre se réveille à la morgue et sème la panique

Cette histoire pour le moins incroyable s’est passé au Kenya. Il s’agit d’un jeune homme qui avait tenté de se suicider en avalant de l’insecticide. Donné pour mort, il a été transféré à la morgue de l’hôpital où il a repris conscience. Ce qui a donné terrifié l’équipe médicale qui n’avait pas prévu un pareil scénario.

Cette histoire pour le moins incroyable s’est passé au Kenya. Il s’agit d’un jeune homme qui avait tenté de se suicider en avalant de l’insecticide. Donné pour mort, il a été transféré à la morgue de l’hôpital où il a repris conscience. Ce qui a donné terrifié l’équipe médicale qui n’avait pas prévu un pareil scénario.

Après une dispute familiale, Paul Mutora, 24 ans, avait tenté de se tuer en avalant de l’insecticide. Après avoir été transporté à l’hôpital et qu’il soit admis aux urgences, un médicament lui avait été administré pour ralentir son rythme cardiaque. Ce qui, selon le médecin, pourrait « avoir induit en erreur le personnel » l’ayant considéré comme mort. Sauf qu’il s’est réveillé à la morgue le lendemain, juste avant d’être embaumé. Jeudi, le directeur de l’hôpital du district de Naivasha, le docteur Joseph Mburu, a en effet expliqué que « le patient a été sauvé, juste avant d’être embaumé ».

L’équipe médicale avait entendu des bruits provenant de la morgue. Et lorsqu’ils ont tenté d’y voir plus clair, ils sont tombés sur le « cadavre… vivant ». Ils n’avaient rien d’autre à faire que de détaler, puisque terrorisés.